Cheecake "léger"

Le cheesecake apparait à mes yeux comme l'archétype du gâteau qui n'est pas et ne peut pas être "léger". D'ailleurs quand j'appelle cette recette "cheesecake léger" je rigole de moi-même, intérieurement. Cette recette est en fait loin d'être légère dans sa composition mais le gâteau le sera, lui, dans sa texture : une texture assez aérienne, grâce aux blancs en neige... C'est une recette assez simple, qui ravira sûrement plus d'une papille... même si ceux qui recherchent l'authentique devront sûrement repasser par ici plus tard pour une recette de cheese-cake new-yorkais ! (trailer de dingue, n'est-ce pas?)



Ingrédients

Faites préchauffer le four à 200°C.
Séparez le jaune et le blanc des œufs.
Dans un saladier, versez le fromage blanc et mélangez le avec le sucre, la farine et les 4 jaunes d’œufs.
Battez les blancs en neige (pour ceux qui n’ont pas de robot, c’est assez facile à la main, avec un fouet basique, il faut juste prendre la précaution de ne pas commencer à battre trop énergiquement, pour bien aérer les blancs d’œuf. Quand ça commence à monter, augmenter la puissance).
Incorporez les blancs en neige à la préparation avec précaution.
Beurrez et farinez un moule, et y verser la préparation.
Faire cuire 30/35 minutes à 200°C.
Une fois le gâteau cuit, laissez le reposer pour qu’il se refroidisse naturellement puis laissez le 24h au frigo.



Saupoudrez de cannelle et servez avec des speculoos et un café, et ça devient quelque chose comme le meilleur goûter du monde (oui, carrément).